>> Informations touristiques >> A savoir absolument

Anglais

 

Si la France joue contre l'Angleterre, soyez sûr que les Gallois seront du côté des Français !

Animaux

 

Les Gallois sont bien moins attachés et fanas de leurs animaux domestiques que les Anglais - ce n'est pas très difficile ! Pas d'api­toiement prolongé devant « bunny », les Gallois sont un peuple d'agriculteurs et les animaux domestiques doivent gagner leur croûte, le chien garde les moutons, le chat attrape les souris et ainsi de suite...

Bien manger

Les chefs gallois sont aujourd’hui reconnus comme certains des meilleurs du monde. Leur « arme secrète » est la variété d’ingrédients exceptionnels à leur disposition, qu’il s’agisse de fromages classiques, de fruits de mer extra frais ou de viandes succulentes.

Chanter

 

C'est une des choses que les Gallois font très bien ! Ils ont la musique et la poésie dans le sang. Le Maie Voice Choir et les nombreux Eisteddfodau en sont la preuve. Les chœurs gallois qui se produisent dans les pubs et les théâtres sont des organisations sociales très respectées. Et chaque membre prend la musique très au sérieux ! Le résultat s'en­tend, comme ils le disent eux-mêmes avec beaucoup de modestie, il n'existe aucune musique aussi belle que les chœurs gallois.

Châteaux

 

II y en a partout, de toutes les tailles, dans tous les états, fortifiés, manoirs, ruines romantiques, géants au pied des villes, sur l'eau, au sommet des collines, hantés, visités. Des châteaux normands du sud du pays de Galles, imposantes ruines, témoins d'une époque tourmentée, jusqu'aux châteaux d'Edward Ier, sur les côtes nord, érigés pour protéger ses terres, les châteaux font partie du paysage gallois. L'entrée de la plupart d'entre eux est payante (entre £2 et £5), il y a aussi beaucoup de ruines éparpillées partout sur le territoire, ouvertes au public.

David

 

Saint David est le patron des Gallois, il est le seul saint celte à être canonisé. On ne sait que très peu de chose sur sa vie. Il est mort en 589 ou 601 après avoir fondé un monastère dans le Pembrokeshire qui porte aujourd'hui son nom. Il menait une vie austère, vouée à Dieu. Au IXème siècle, on lui donna le nom d'« Aquarius », car lui et ses disciples ne buvaient que de l'eau. Ils étaient végétariens, étudiaient, travaillaient la terre et priaient, il y a plus de 50 églises dédiées à saint David au pays de Galles, surtout dans le Sud-Ouest.

Dire bonjour

Nous adorons bavarder et accueillir de nouveaux amis : prenez le temps de vous arrêtez au pub, au marché, dans un salon de thé ou dans un magasin de village pour apprécier toute l’authenticité du « croeso » ou accueil gallois.

Dragon

Le dragon est depuis très longtemps l'em­blème du pays de Galles. Un dragon rouge est d'ailleurs présent sur le drapeau gallois, sur fond vert et blanc. Au VIIesiècle, le héros gallois Cadwaladr importe le dragon au pays de Galles. Rapidement, l'animal devient le symbole du pays. Aujourd'hui, il est partout au pays de Galles, sur les bannières, les tee-shirts, les biceps...

Druides

Deux familles de druides subsistent au pays de Galles. Le groupe le plus nombreux se réunit tous les ans à l'Eisteddfod Royal. Il englobe un ensemble hétéroclite de Gallois ayant soit une fonction sociale importante soit un don pour la poésie. En effet, on devient druide de 2 façons : soit on est nommé après avoir rendu d'importants services à la nation, soit l'on participe au grand concours annuel de poésie. Au cours de leur rencontre annuelle se déroule une impressionnante cérémonie : 2 ex-joueurs de rugby portent une immense épée et crient « Is there peace in the world ? » (« Y a-t-il la paix dans le monde ? » Traditionnellement, la foule répond « Yes, there is peace ! » (« Oui, il y a la paix ! ») Le second groupe de druides, qui n'a rien à voir avec ceux de l'Eisteddfod, essaye de retrouver les pratiques des druides de l'époque celte. Mais, suite à l'extermination des druides par les Romains, il ne reste que peu de savoirs sur leurs coutumes et sagesse.

Eisteddfod

Ces grandes fêtes qui rassemblent défen­seurs et amateurs de culture galloise sont de véritables traditions au pays de Galles et remontent aussi loin que le Xe siècle, lorsque la première Eisteddfod (prononcer istedhvod) est organisée à Cardigan Castle. 7 siècles plus tard, sous l'impulsion de la reine Elizabeth Ier qui veut réguler la multiplication des musiciens errants, l'Eisteddfod est offi­cialisé et devient un événement national et annuel, accueillant bardes, conteurs, chan­teurs, et ménestrels. Ces festivals existent toujours et attirent beaucoup de gens. C'est une occasion à ne pas rater. Le Royal National Eisteddfod of Wales est le plus grand festival en son genre en Europe, tout est en gallois. Quant à l'International Musical Eisteddfod, qui se déroule à Llangollen, il attire tous les ans, début juillet, des chan­teurs et artistes du monde entier.

Eglise

Les Gallois sont assez attachés à la religion, et l'Eglise du pays de Galles fut pendant longtemps la dernière Eglise celtique. Déjà, au Vl siècle, les religieux arpentaient le pays de pèlerinage en pèlerinage, et c'est un plaisir aujourd'hui de visiter les nombreuses petites églises celtiques cachées sous les bois ou face à la mer.

Hospitalité

C'est une des grandes caractéristiques des Gallois. Le sens de l'hospitalité est une véri­table tradition. Dans l'histoire et la culture galloise, l'invité est sacré. Dans les textes anciens, il est expliqué que les seigneurs du pays de Galles étaient jugés sur l'hospitalité qu'ils offraient aussi bien que sur leur puis­sance militaire. Manquer d'hospitalité à l'époque, c'était ne pas faire une orgie pour chaque invité et cela jetait le déshonneur sur l'hôte et sa famille. Aujourd'hui, l'hospitalité galloise est toujours de mise. Vous trouverez toujours une bonne âme pour vous aider ou vous renseigner, le sourire aux lèvres.

Jonquille

 

Un des 3 symboles du pays de Galles, les 2 autres étant le dragon et le poireau. La légende que dévoile la célébration de la jonquille est charmante et emblématique du pragmatisme et de l'humour gallois. Le mot gallois pour poireau est Cenhinen et celui pour jonquille Cenhinen Pedr. Au fil des années, les Gallois confondirent les 2. Par conséquent, la jonquille fut adoptée comme autre symbole du pays de Galles !

Langue galloise

 

C'est le gallois, le « Welsh », qui est la langue de cœur du pays de Galles. Le mot « Welsh » vient du vieil anglais « wealh » qui signifie « étranger », c'est ainsi que les Saxons dési­gnaient leurs voisins celtes. Le gallois (Cymraeg) fait partie, avec le breton, d'une des deux familles de langues celtiques, l'autre famille regroupant le gaélique irlandais, le gaélique écossais et le comique (parlé en Cornouailles). Parlé par la moitié de la popu­lation au début du siècle, le gallois n'est plus parlé que par 20 % de la population aujour­d'hui, avec des disparités importantes, puis­qu'il reste très vivace dans les comtés plus ruraux de Dyfed et Gwynedd. La langue est maintenant enseignée à l'école comme langue maternelle. En effet, la loi a reconnu à la langue galloise les mêmes droits que l'anglais en 1993 seulement (Welsh Language Bill). Pour les touristes, cela ne pose aucun problème, la signalisation est bilingue et tous les Gallois parlent bien sûr l'anglais.

La faune

 

Elle est très riche dans les campagnes et sur la côte. Vous y trouverez toujours quelque chose à voir : dauphins, phoques ou oiseaux de proie comme le busard et le milan royal.

Laverbread

Bara Llawr en gallois : spécialité culinaire du pays à base d'aiguës. Le Laverbread est le petit-déjeuner préféré des Gallois (du moins, il l'était il y a encore quelques années). Servi avec du bacon et des coques, cette recette est considérée comme une source essentielle de force et de bonne santé. En effet, riche en fer, en iode et minéraux, et plein de vita­mines, il n'est pas surprenant que les mineurs gallois en aient fait leur pain quoti­dien. L'algue récoltée à marée basse est lavée et bouillie pendant presque 8h, puis, au choix, panée dans l'avoine, frite ou chauffée au beurre. Servi avec un trait de citron, le Laverbread peut aussi servir de sauce et de soupe. Vous n'y échapperez pas et si vous arrivez à passer outre l'aspect un peu rebu­tant de la chose (purée d'épinards qui auraient mariné longtemps en mer !), vous découvrirez alors un plat étonnamment savoureux.

Marcher

 

Le pays de Galles est un véritable paradis pour les marcheurs. Que ce soit dans les Brecon Beacons, le long des côtes du Pembrokeshire ou sur les montagnes de Snowdonia, tout est fait pour faciliter les randonnées. Il y a cependant quelques règles à respecter lors des randonnées au pays de Galles.

  • Evitez tous risques de feu (même si le climat humide est loin d'être très favorable au feu de forêt).
  • Laissez les portails que vous empruntez comme vous les avez trouvés.
  • Restez sur le sentier lorsque vous traversez des champs ou des terres agri­coles.
  • Utilisez les portails et passages prévus pour traverser des fils barbelés.
  • Ne touchez pas aux engins agricoles que vous trouvez sur votre chemin.
  • Ne laissez pas vos ordures dans la nature.
  • Pour ne pas effrayer la faune, évitez les bruits et cris inutiles.
  • Respectez le calendrier des escalades et promenades sur les côtes galloises (pour éviter la destruction des nids des oiseaux durant la période de nidation).

Merlin l'Enchanteur

De son vrai nom, Myrddin ou Emryns, les Gallois prétendent que le héros de notre enfance viendrait de chez eux. Et ils n'hési­tent pas à raconter que c'est au bout de 50 ans de marche dans la forêt, avec des animaux sauvages, qu'il a acquis ses dons de voyance. C'est dans la forêt qu'il aurait vu un combat entre 2 dragons, un blanc et un rouge, et qu'il prédit la victoire du second !

Nationalisme

Les Gallois sont fiers d'être gallois et vous le découvrirez bien assez tôt. Au fur et à mesure de vos discussions, ils vous diront qu'eux -les Gallois - sont héritiers de l'une des plus vieilles cultures européennes qui rayonnait en Europe à l'époque où les Anglo-Saxons n'étaient qu'une bande de barbares illettrés ! Ne vous étonnez pas si beaucoup de Gallois pur souche exhibent d'impressionnants dragons rouges tatoués sur leurs biceps !

Poireau

 

C'est l'emblème majeur du pays de Galles. Selon la tradition, tous les 1er mars, le jour de la Saint David, patron du pays de Galles, les Gallois sont censés arborer ce légume ! Selon la légende, le poireau est devenu l'em­blème du pays de Galles suite à un combat contre les Anglo-Saxons. Saint David avait conseillé aux soldats de fixer des poireaux au sommet de leur casque pour se fondre dans le champ de poireaux dans lequel ils devaient livrer bataille aux Anglo-Saxons. Le poète Michael Drayton (1563-1631) qui raconte la légende a certainement tout inventé mais il est vrai que dès le XIVè siècle, les soldats gallois s'habillaient aux couleurs du poireau : en vert et blanc. Aujourd'hui encore, le jour de la Saint David, le poireau (ou du moins son image) est toujours présent dans l'uni­forme des soldats autochtones. Quant aux civils, ils troquent bien volontiers le poireau pour la jonquille !

Prince de Galles

 

Ce titre est confié à l'héritier du trône de Grande-Bretagne. Flatteur pour les Gallois? Pas si sûr qu'ils aiment ça ! Que le prince Charles ait cherché à se faire aimer des Gallois, c'est une certitude ! Charles a même étudié leur langue à l'université d'Aberyswyth. Mais, le jour de son investiture au château de Caernafon, une partie du public portait un badge mentionnant « aucun Anglais ne peut prétendre être prince de Galles ». Pour beau­coup, le dernier prince de Galles restera toujours Llewelyn, le vaillant héros régnant sur la maison royale au Xlllè siècle et qui a défendu la patrie, jusqu'à son exécution en l'an 1283.

Pubs

 

Partie intégrante de la culture anglo-saxonne, le pub est bien plus qu'un endroit où l'on boit. C'est aussi au pub que l'on se rencontre. Il y a un pub pour chaque pâté de maisons et tout le voisinage s'y retrouve pour boire sa « pint of béer », le week-end ou après le boulot. Plus accueillant qu'un bistrot, et plus intime qu'un grand café, chacun a son pub favori, ses habi­tudes et c'est un peu la continuation de la maison. La tradition du Pub Quizz (concours de culture générale), hebdomadaire dans de nombreux bars, constitue une excellente façon d'aller à la rencontre des locaux. Vraiment, les ambiances dans certains pubs sont assez extraordinaires. Dommage qu'ils ferment si tôt. Le son de la cloche à 23h sonne le glas de la dernière bière !

Rugby

 

Plus qu'une institution, c'est une véritable religion qui anime le peuple gallois dans son ensemble. Les Red Devils, les « Diables Rouges » sont des dieux au pays de Galles et tout est occasion de faire la fête.

Solide comme un roc 

 

Si l’histoire vous passionne, le pays de Galles est fait pour vous. Il y a des centaines de châteaux ouverts au public, ainsi que des cathédrales très anciennes, des abbayes et de mystérieuses pierres levées.

 << Haut de page






 


Silver Voyages
Siège social : 30 rue de Washington
75008 PARISFRANCE
Tél : (33) 01 45 61 97 52
IM075100175 - Garantie financière : GENERALI - CGV