>> Informations touristiques >> Histoire

A partir d’environ 500 avant J. C, les Celtes exercèrent une forte influence sur le pays de Galles par l’intermédiaire de leur langue, leur art très particulier, leur religion druidique, leurs qualités d’excellents cavaliers et de combattants de talent. L’arrivée des Romains marqua la soumission et l’assimilation des Celtes alors que la longue résistance des tribus galloises avait amené à la construction de grandes fortifications et casernes à Caerleon et Caernarfon.

En 1039, Gruffudd ap Llewelyn monta sur le trône comme premier dirigeant d’un pays Gallois uni et indépendant. Cependant, vers 1100, la plupart du Sud-ouest du pays de Galles se trouvait sous le contrôle des seigneurs des Marches normandes qui arrivèrent en Grande-Bretagne avec Guillaume le Conquérant. Les nouveaux seigneurs normands s’approprièrent donc les terres et les prérogatives des princes gallois avec leurs énormes châteaux disséminés dans tout le Pays de Galles.

En 1267, Llewellyn ap Gruffudd fut officiellement reconnu « Prince de Galles » par Henri III. Les populations vivant dans la principauté parlaient leur propre langue et étaient régies par leurs propres lois. Cette indépendance fut toutefois de courte durée, lorsque le roi anglais Edward I monta sur le trône en 1272 et décida d’unifier toute l’île sous le contrôle de  l’Angleterre. Ceci ne ternit pas le désir d’autonomie et de rébellion des Gallois et en 1404, Owain Glyndwr, descendant des princes de Powys, fort du soutien croissant dont il jouissait, fut couronné prince de Galles par ses fidèles sujets. La rébellion galloise fut au début couronnée de succès et Owain forma un parlement dans le centre du pays de Galles. En 1409, Henry V avait cependant reconquis la plupart du pays de Galles et Owain dut abandonner la place et devint hors-la-loi.

La période allant du milieu du 18ème siècle au milieu du 19ème siècle, eut un effet révolutionnaire sur l’économie, la structure sociale et l’avenir politique du Pays de Galles. En trente ans, les petites villes se transformèrent en grands centres industriels parmi les plus importants du monde. Le charbon gallois alimentait les marines nationales du monde entier et le fer gallois était essentiel à l’exploitation de la croissance des chemins de fer internationaux. Vers 1913, plus de 250 000 mineurs produisaient plus de 57 mille tonnes de charbon et Cardiff était devenu le plus gros port de charbon du monde. Dès le début du 20ème siècle, le mouvement syndicaliste et le parti travailliste changèrent la politique du Royaume-Uni, donnant aux hommes politiques de la classe ouvrière galloise l’opportunité d’exercer leur influence à Westminster. David Lloyd George, fervent avocat de la cause sociale, fut élu Premier Ministre. Après la deuxième guerre mondiale, un autre député gallois, Aneurin Bevan fonda la sécurité sociale britannique, garantissant des soins médicaux gratuits à tout le monde.

La dernière partie du 20ème siècle vit augmenter la pression exercée pour créer un gouvernement plus décentralisé au Pays de Galles et en 1968, une Commission royale fut établie pour examiner la dévolution du Pays de Galles et de l’Ecosse. En septembre 1997, les votes du pays étaient majoritairement en faveur de l’établissement d’une Assemblée Nationale et, en mai 1999, l’Assemblée Nationale du Pays de Galles fut inaugurée par sa Majesté la Reine. Le Pays de Galles était ainsi reconnu comme une entité distincte à l’intérieur du Royaume-Uni, pour la première fois depuis 400 ans.

Chronologie :

  • 250 000 avant J. C : les plus anciennes traces d’habitation sur le territoire gallois.
  • 4 000 avant J. C : l’agriculture se répand au Pays de Galles.
  • 2 000 avant J. C : Migration des populations de la péninsule ibérique vers le Pembrokeshire et l’île d’Anglesey et des populations de la Bretagne vers la péninsule de Gower.
  • 600 avant J. C : arrivée des Celtes au Pays de Galles.
  • 43 avant J. C : les Romains envahissent la Grande-Bretagne.
  • 70 : invasion Romaine.
  • Début du IVe siècle : fin de la colonisation romaine.
  • Vers 500 : Saint Illud débarque d’Irlande, apportant avec lui le catholicisme, et fonde le monastère de Llanilltud Fawr.
  • 589 : Saint David (Dewi Sant) meurt.
  • 616 : suite à la bataille de Chester, le Pays de Galles devient distinct de la Grande-Bretagne.
  • 784 : Offa’s Dyke (Clawdd Offa), le « remblai de Offa », première frontière orientale, est édifié.
  • 1039-63 : Gruffydd apr. Llewelyn réunit le Pays de Galles.
  • 1196-1240 : Llewelyn apr. iorwerth, Llewelyn le Grand en tant que prince de Galles.
  • 1276-77 : Première guerre d’indépendance galloise.
  • 1282-83 : Deuxième guerre d’indépendance galloise.
  • 1284 : Mort de Llewelyn le Grand, dernier prince de Galles natif du pays. Edward Ier, roi d’Angleterre, intègre le pays à son royaume.
  • 1301 : Edward Ier proclame son propre fils, Edward II, prince de Galles, titre qui, jusqu’à aujourd’hui, revient au fils aîné de la couronne anglaise.
  • 1400-1412 : troisième guerre d’indépendance galloise.
  • 1416 : le héros gallois, Oain Glyndwr, qui avait mené aux cotés de Charles VI la révolte contre les rois anglais, meurt.
  • 1536-42 : Actes de l’Union, loi qui forme l’union entre le Pays de Galles et l’Angleterre. Avec des droits égaux mais un système législatif différent.
  • 1588 : traduction entière de la Bible en gallois par William Morgan.
  • 1642 : Début de la guerre civile.
  • 1644 : Première bataille de la guerre civile, la bataille de Montgomery.
  • 1646 : Harlech et Raglan sont assiégés.
  • 1660 : Restauration de la monarchie.
  • 1782 : Début de l’industrie des mines d’ardoise dans le nord du Pays de Galles avec l’ouverture de la mine de Penrhyn à Bethesda.
  • 1811 : Séparation de l’Eglise méthodique galloise de l’Eglise d’Angleterre.
  • 1865 : Fondation d’une colonie galloise en Patagonie (Argentine).
  • 1872 : Première université galloise à Aberystwyth.
  • 1885 : La Société pour la langue galloise est fondée.
  • 1916 : David Lloyd George, né au pays de Galles, devient Premier ministre.
  • 1920 : Séparation entre l’Etat et l’Eglise galloise.
  • 1925 : Fondation du parti nationaliste gallois Plaid Cymru.
  • 1929-34 : Grande dépression économique.
  • 1951 : Nomination d’un ministre aux affaires galloises.
  • 1955 : Cardiff devient officiellement la capitale galloise.
  • 1962 : Fondation de la Welsh Language Society.
  • 1966 : Gwynfor Evans est le premier membre du parti du Plaid Cymru à être élu parlementaire.
  • 1967 : La loi reconnaît la gallois au même titre que l’anglais.
  • 1974 : Le gouvernement local réorganise la principauté en huit nouveaux comtés.
  • 1979 : Référendum sur la question de l’Assemblée galloise. 80 % des votants ne veulent pas d’un Parlement distinct.
  • 1982 : La chaîne télévisée de langue galloise S4C commence à diffuser.
  • 1984-85 : Grève des mineurs.
  • 1985 : Fermeture des mines.
  • 1988 : Le gallois devient une matière obligatoire à l’école (dans les régions où la langue est parlée majoritairement).
  • 1992 : Un acte de loi donne le statut égal au gallois et à l’anglais dans les organismes publics.
  • 1994 : Premier film gallois, « Hedd Wyn », nominé aux Oscars.
  • 1996 : Les pubs peuvent ouvrir le dimanche.
  • 1997 : Le référendum montre que plus de 50 % de la population est favorable à la création d’une Assemblée galloise.
  • 1999 : Les pouvoirs du secrétaire aux Affaires galloises sont délégués à une Assemblée nationale galloise basée à Cardiff. La même année, le Pays de Galles accueille la finale de la Coupe du monde de rugby.
  • 2000 : Rhodri Morgan est élu Premier secrétaire de l’Assemblée galloise, après la démission d’Aulun Mickael’s.
  • 2004 : Suite aux élections locales, l’écart se creuse entre les conservateurs et les travaillistes, traditionnellement largement majoritaires au Pays de Galles. Rhodri Morgan, travailliste, reste Premier secrétaire.

 << Haut de page






 


Silver Voyages
Siège social : 30 rue de Washington
75008 PARISFRANCE
Tél : (33) 01 45 61 97 52
IM075100175 - Garantie financière : GENERALI - CGV